13h15, France 2

VIDEO. 13h15. Paysans : "On arrive au stade où ça va éclater..."

L'éleveur Dominique Pipet, 60 ans, a organisé un rassemblement dans la commune de Charroux, dans la Vienne, en hommage aux centaines de paysans qui se suicident chaque année en France. Une minute de silence la veille de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris… Extrait de "13h15 le samedi" du 5 mars.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

"Appel à la population. Non au génocide paysan", peut-on lire sur le tract distribué par Dominique Pipet, 60 ans. Cet éleveur invite les paysans de sa région à un rassemblement devant le monument aux morts de la commune de Charroux, dans la Vienne. C'était le 26 février dernier, la veille de l'ouverture du Salon de l'agriculture 2016, porte de Versailles, à Paris.

Des familles entières de paysans et de nombreux élus écoutent gravement celui qui s'adresse à eux, une fourche en bois à la main, un béret noir vissé sur la tête : "Il est anormal que des gens en France, qui se lèvent tous les matins pour travailler et produisent de la richesse, ne puissent plus honorer leurs dettes et leurs factures. C'est tout simplement inadmissible."

"Crier la misère du monde rural"

"Les paysans sont les premiers le matin à éclairer le pays France. Il va être temps de redonner quelques centimes aux agriculteurs pour arrêter ces suicides catastrophiques", affirme Dominique Pipet. Il rappelle ainsi que des centaines de paysans se donnent la mort chaque année dans le pays.

"Il faut bien comprendre que ce mouvement citoyen n'est pas un geste de syndicat, quel qu'il soit. Ce sont des paysans qui viennent crier la misère du monde rural. Aujourd'hui, on arrive au stade où ça va éclater", dit-il avant de se découvrir pour observer avec la foule une minute de silence en hommage aux paysans qui se sont suicidés, à bout de forces.

( CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)