Le jeune homme a perdu son œil après avoir été grièvement blessé par un tir de flashball, vendredi 19 juillet. Selon les informations du Monde lundi, le défenseur de droits va s'autosaisir de cet incident, qui s'est produit à Trappes (Yvelines). 

"Dominique Baudis va ouvrir une enquête sur les conditions dans lesquelles un mineur a perdu son œil lors des affrontements avec la police", écrit Le Monde, en précisant que le défenseur des droits s'est déplacé à Trappes pour y recueillir des informations durant le week-end.

Cette autosaisine de l'institution censée se pencher sur les atteintes aux droits fondamentaux des citoyens français peut avoir lieu, car la victime est mineure. Si Dominique Baudis n'enquêtera pas sur les conditions d'interpellation de la femme voilée, qui a déclenché les heurts, il sera amené a se pencher sur "l'enchaînement des évènements", précise le quotidien.