Sida : le vaccin testé à Marseille présente des résultats "tout à fait remarquables"

Un vaccin mis au point par une équipe marseillaise a permis la neutralisation du VIH chez neuf des patients traités. Des résultats encourageants, même s’il est trop tôt pour parler de guérison.

(Le même résultat sous trithérapie aurait pris 70 ans © MaxPPP)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

C'est un espoir pour les 37 millions de malades du Sida dans le monde. Des chercheurs marseillais travaillent depuis trois ans en toute discrétion sur un vaccin contre le VIH, avec des résultats "tout à fait remarquables " a déclaré mardi sur France Info le professeur Erwann Loret, chercheur au CNRS.

"En l'espace d'un an, nous sommes arrivés sur neuf patients à avoir un taux de cellules infectées indétectables ". Le même résultat sous trithérapie aurait pris 70 ans.

Pour autant, il est tout à fait "prématuré de parler de guérison ", insiste Erwann Loret. "Il faut attendre la rétro seroconversion ", soit encore "six mois, un an ", c'est à dire la baisse du taux d'anticorps, seul moyen de vérifier que le corps ne comporte plus aucune cellule infectée. Cette étude a été menée sur 46 patients volontaires.