Vitres teintées : interdites au 1er janvier

À compter du 1er janvier, cette réglementation entrera en vigueur : l'interdiction des vitres teintées à l'avant des véhicules. C'est une question de sécurité, pour permettre aux forces de l'ordre de contrôler le port de la ceinture ou encore l'utilisation du téléphone. Près de 2 millions de véhicules seraient concernés.

Voir la vidéo
FRANCE 2
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Paris, Nice ou Nancy : dans tous les garages de France, l'heure est à la transparence. Plus que quelques jours pour se mettre en conformité. Dans les garages qui changent ces vitres teintées, c'est  l'affluence. Dans cet atelier à Paris, le téléphone n'arrête pas de sonner. "Tout le monde essaye d'avoir un rendez-vous très rapidement, malheureusement les rendez-vous sont déjà pris depuis pratiquement quinze jours", explique Cyril Ravidat, poseur en traitement de vitrage "presti- glass". 

135 euros et trois points sur le permis 

Au 1er janvier, les vitres avant trop foncées seront interdites. Prix de la mise en règle : 150 euros . Mais cet automobiliste dit ne pas avoir le choix : "C'est tombé comme un couperet : 135 euros d'amende plus trois points... Alors on change les vitres". Dans le sud de la France, les vitres teintées pour se protéger du soleil sont encore plus répandues. À Nice, c'est aussi la course pour se mettre en règle : "Le film qu'on a retiré c'était un film qui était teinté à 65%. Et là maintenant vous avez un verre qui est teinté à 30%", explique Pascal Chamaillard, cogérant de son entreprise de vitres teintées. Les raisons de cette mesure : la sécurité. Les conducteurs ne pourront plus se cacher derrière leurs vitres.
Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures de tourisme avec chauffeur, à Paris, le 24 avril 2014.
Des voitures de tourisme avec chauffeur, à Paris, le 24 avril 2014. (PIERRE ANDRIEU / AFP)