Sécurité routière : des caméras cachées qui verbalisent

Désormais, des caméras de surveillance vont pouvoir remplacer les fonctionnaires pour la constatation des infractions. Les explications de France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Avant, sur la route, on ne pouvait pas recevoir de contravention avant d'être pris par la patrouille. Mais désormais, les caméras de surveillance peuvent servir à vous contrôler dès la moindre imprudence. Plus besoin d'intercepter les automobilistes, la police verbalise à distance.  

Des écrans de contrôle

Des conducteurs interrogés par France 3 se montrent furieux, et d'autres compréhensifs. "C'est important, il faut prendre des mesures pour limiter le nombre de morts sur la route", explique un homme. La verbalisation par vidéo existait déjà pour excès de vitesse ou encore non-respect des feux rouges. Le principe ? L'infraction est repérée sur des écrans de contrôle et la sanction tombe. Une procédure désormais élargie à cinq nouvelles infractions : le non-port de la ceinture, le portable au volant, le défaut du port du casque ou encore le franchissement d'une ligne blanche continue.
Le JT
Les autres sujets du JT
(ALAN SCHEIN / IMAGE SOURCE)