Hérault : première expérimentation concluante pour le radar de passage piéton

C'est une première expérimentation dans l'Hérault : un nouveau radar installé à un passage piéton de La Grande-Motte permet de traquer les refus de priorité. Les premiers résultats sont très concluants.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des voitures qui frôlent les piétons, des accidents évités de justesse : c'est pour limiter ces situations dangereuses qu'est né ce radar. Son but : repérer les refus de priorité aux piétons. "Ce radar permet de surveiller le passage, d'analyser le comportement des piétons qui sont engagés et les deux autres caméras vont surveiller les véhicules et le comportement des usagers. Le tout sera renvoyé au poste de police si l'ordinateur constate qu'une infraction potentielle a été commise ou qu'un piéton a été mis en danger", explique Jean-Michel Weiss, chef de service de la police municipale de La Grande-Motte (Hérault).

Les situations dangereuses divisées par trois sur ce passage piéton

La Grande-Motte est la première ville en France à tester le dispositif. Pour le moment, pas d'amende ni de points perdus, mais un simple rappel à l'ordre. Le radar n'est pas encore homologué, pourtant il freine déjà les conducteurs. La police l'affirme : les situations dangereuses ont été divisées par trois sur ce passage. Le dispositif doit encore convaincre le ministère de l'Intérieur de son efficacité, et les communes de mettre le prix : 30 000 euros par radar.

Le JT
Les autres sujets du JT
C\'est une première expérimentation dans l\'Hérault : un nouveau radar installé à un passage piéton de La Grande-Motte permet de traquer les refus de priorité. Les premiers résultats sont très concluants.
C'est une première expérimentation dans l'Hérault : un nouveau radar installé à un passage piéton de La Grande-Motte permet de traquer les refus de priorité. Les premiers résultats sont très concluants. (FRANCE 2)