501 personnes sont mortes dans la rue en 2016

Le plus jeune avait 3 semaines, la plus âgée 96 ans. 501 personnes sont mortes dans la rue en 2016, c’est le chiffre annoncé par le collectif « Les Morts de la Rue ». Brut a interviewé Nicolas Clément, le président du collectif.

Voir la vidéo
avatar
franceinfo Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

501 personnes sont mortes dans la rue en 2016, Brut a interviewé Nicolas Clément président du collectif « Les Morts de la Rue ».« La rue est violente », explique Nicolas Clément. 49 ans, c’est la moyenne d’âge de ces « victimes de la rue ». La violence est l'une des explications de ces morts prématurés. 11 mineurs parmi les victimes et 9% de femmes.

« Anticiper », « héberger » et accompagner

Pour le président des « Morts de la Rue », il existe trois grandes solutions pour tenter de répondre aux problèmes. Tout d’abord « anticiper » et faire de la prévention, puis « héberger », pas seulement pour une nuit mais « garder les gens toute l’année, de façon sécurisée ». Enfin, « faire des accompagnements » pour aider à garder une vie stable.

Le collectif a organisé un rassemblement place du Palais-Royal à Paris le mardi 21 mars pour rendre hommage aux « morts de la rue ».

501 personnes sont mortes dans la rue en 2016, Brut a interviewé Nicolas Clément président du collectif « Les Morts de la Rue »
501 personnes sont mortes dans la rue en 2016, Brut a interviewé Nicolas Clément président du collectif « Les Morts de la Rue » (Brut)