VIDEO. Salon de l'agriculture : des éleveurs bovins aspergent de farine le stand de Charal

Ils dénoncent la politique de prix de la marque du groupe Bigard, numéro un de l'abattage en France.

Voir la vidéo
J.M. CHOLET - D. BASSOMPIERRE / FRANCE 3
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Avec un extincteur et de la farine, les éleveurs bovins ont pris pour cible, dimanche 28 février, au Salon de l'agriculture, le stand de Charal, marque du groupe Bigard numéro un de l'abattage en France, pour dénoncer sa politique de prix.

"Quand Bigard prend 100 euros il y a en 8 pour le producteur", ont expliqué au public les éleveurs. Ills avaient revêtu un tee-shirt rouge marqués "Notre métier a un prix", et distribuaient de faux billets de 100 euros.

Attirer l'attention sur la toute-puissance de Bigard

"Quand vous payez la viande entre 17 et 20 euros le kilo, sachez qu'on nous la paie à nous 2,50 à 3 euros", a aussi commenté au mégaphone Pierre Vaugarny, secrétaire général de la Fédération nationale bovine (FNB).

Pour Pierre Vaugarny, l'objectif de cette brève manifestation était d'attirer l'attention du public sur la toute-puissance de Bigard. Ce groupe totalise la moitié des capacités d'abattage en France et refuse tout dialogue avec la profession. "Même quand le ministre le convoque, M. Bigard refuse de venir s'expliquer", a-t-il déploré. Le groupe Bigard revendique un chiffre d'affaires annuel de 4,3 milliards d'euros et emploie 14 000 salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo des viandes Charal au Salon de l'agriculture, le 23 février 2015.
Le logo des viandes Charal au Salon de l'agriculture, le 23 février 2015. (MAXPPP)