VIDEO. Juppé : "Assez d'amalgames, assez de frénésie" sur l'islam et l'intégration

Le maire Les Républicains de Bordeaux, candidat de la primaire à droite, était l'invité de franceinfo, mardi matin.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Je n'accepte pas l'hystérie déraisonnable sur cette question de la relation avec les musulmans." Invité de franceinfo, mardi 20 septembre au matin, Alain Juppé a tenu à se démarquer de ses rivaux de la primaire à droite. En particulier, de son principal concurrent, Nicolas Sarkozy. "Assez d'amalgames, assez de frénésie", a lancé l'ancien Premier ministre, dénonçant "la propagande" de ses adversaires sur l'islam. Et le maire Les Républicains de Bordeaux de citer la récente étude sur les musulmans de France à l'appui de ses propos.

Sarkozy contre "la tyrannie des minorités"

Lundi, lors d'un déplacement de campagne à Franconville (Val-d'Oise), Nicolas Sarkozy a fustigé "la tyrannie des minorités", affirmant que "la seule communauté qui vaille est la communauté française". Et l'ancien chef de l'Etat de marteler : "Si l'on veut devenir français, on parle français, on vit comme un Français. Nous ne nous contenterons plus d'une intégration qui ne marche plus, nous exigerons l'assimilation."

"Si on dit que l'islam pose un problème d'intégration, comme à l'époque, les catholiques ont posé un problème à la République, on est islamophobe. C'est insupportable, a critiqué l'ex-président. Si on dit qu'on ne peut plus continuer avec l'immigration (...) alors on est traité de raciste. C'est insupportable."

Alain Juppé le 20 septembre 2016 sur le plateau de franceinfo.
Alain Juppé le 20 septembre 2016 sur le plateau de franceinfo. (FRANCEINFO)