Des lettres de Jean Paul II révèlent une amitié "intense" avec une femme mariée

Elles ont été publiées par la BBC. Le défunt pape a entretenu, pendant plus de trente ans, une correspondance intime avec une philosophe américano-polonaise. 

Le pape Jean Paul II à Bucarest, en Roumanie, le 7 mai 1999. 
Le pape Jean Paul II à Bucarest, en Roumanie, le 7 mai 1999.  (GERARD JULIEN / AFP)

Mis à jour le , publié le

Ces lettres avaient été tenues secrètes au sein de la Bibliothèque nationale polonaise. Dévoilées par la BBC (en anglais), lundi 15 février, elles révèlent l'amitié "intense" entretenue par Jean Paul II avec une femme pendant plus de trente ans. Il s'agit d'Anna-Teresa Tymieniecka, une philosophe américano-polonaise mariée. 

Leur relation démarre en 1973, lorsque cette femme contacte le futur pape, le cardinal Karol Wojtyla, au sujet d'un livre de philosophie qu'il a écrit. Après une rencontre en Pologne, une correspondance débute. Au départ, les lettres du cardinal (les seules révélées par la BBC) sont formelles. Mais elles deviennent plus intimes avec le temps.

"Un cadeau de Dieu"

En 1974, il lui écrit qu'il a relu quatre de ses lettres reçues en un mois car elles étaient si "profondément personnelles". Il l'invite à le rejoindre à la campagne ou au ski. Il lui rend visite aux Etats-Unis, dans la maison de campagne de famille d'Anna-Teresa Tymieniecka. 

"Voici l'une des plus grandes figures de la vie publique au XXe siècle, la tête de l'Eglise catholique, dans une relation intense avec une jolie femme", commente Eamon Duffy, professeur d'histoire du christianisme à l'université de Cambridge (Royaume-Uni), sur la BBC.

Selon la chaîne britannique, leurs échanges suggèrent qu'Anna-Teresa Tymieniecka lui avait révélé ses sentiments. Dans une des missives, datées de septembre 1976, Karol Wojtyła lui écrit : "Ma chère Teresa, j'ai reçu les trois lettres. Vous me faites part de vos tourments mais je n'ai pas pu trouver les mots pour vous répondre." Il la décrit comme "un cadeau de Dieu".

Il lui a offert un petit collier de dévotion

"Déjà l'année dernière, je cherchais une réponse à ces mots : 'Je vous appartiens', poursuit-il. Et enfin, avant de quitter la Pologne, j'ai trouvé un moyen –un scapulaire". Il s'agit d'un petit collier de dévotion, offert à Anna-Teresa Tymieniecka. 

Après avoir été élu pape, Jean-Paul II ne met pas un terme à la correspondance : "Je vous écris après l'événement, de sorte que la correspondance entre nous devrait continuer. Je promets de me souvenir de tout dans cette nouvelle étape de mon voyage."

A la fin de sa vie, isolé par sa maladie de Parkinson, le souverain pontife a reçu de nombreuses visites de son amie. Il s'est éteint en 2005, puis a été canonisé en 2014. Normalement, le Vatican demande à voir tous les écrits publics et privés lors de l'examen d'un candidat à la sainteté, mais la BBC n'a pas été en mesure de confirmer si ces lettres ont été vues par la hiérarchie catholique.