Christiane Taubira vient au soutien de Manuel Valls. Le Premier ministre, qui doit se rendre dimanche 27 avril au Vatican, à l'occasion de la canonisation de Jean-Paul II et de Jean XXIII, est critiqué notamment par Jean-Luc Mélenchon. Le coprésident du Parti de gauche trouve ce déplacement "choquant", comme le relaie Le Lab.

Sur Europe 1, la garde des Sceaux a répondu, vendredi 25 avril, en défendant la "démarche laïque" de Manuel Valls:  "Le Vatican est un Etat (...) Ce sont des relations qui sont établies (...) Le Premier ministre accomplit cette démarche au titre d'un Etat laïque."

Les "propos extrêmement inquiétants" de Nicolas Sarkozy 

Puis la ministre de la Justice y a opposé "les propos inquiétants" de Nicolas Sarkozy en 2007 : "Nous avons connu, dans un passé assez récent, des propos tenus par l'ancien président de la République, qui a tenu des propos extrêmement inquiétants. Il ne s'est pas positionné comme le chef d'un Etat laïque, puisqu'il a déclaré que 'jamais l'instituteur ne pourra remplacer le prêtre'. Il n'y a pas de risque que Manuel Valls tiennent des propos de cette nature."

Le Premier ministre Manuel Valls et la garde des Sceaux Christiane Taubira, le 12 novembre 2013 à Paris.
Le Premier ministre Manuel Valls et la garde des Sceaux Christiane Taubira, le 12 novembre 2013 à Paris. (PIERRE ANDRIEU / AFP)