Quand la RATP affrète un tramway pour évacuer des Roms

L'histoire rappelle de bien tristes souvenirs et suscite un tollé à la RATP. Hier, une rame de tramway a été mise à disposition de la police pour l'aider à évacuer un camp de Roms à Saint-Denis, en région parisienne. _ Excès de zèle local, dit-on à la RATP...

(Radio France © France Info)
Radio France

Mis à jour le
publié le

A l'origine, il s'agissait d'évacuer une centaine de Roms d'un camp, à Saint-Denis. Une centaine de personnes ont été embarquées, sous escorte policière, dans une rame de tramway - généreusement mise à disposition par la RATP. Destination : la gare RER de Noisy-le-Sec

Malaise à la Régie. L'histoire en rappelle d'autres, pas très glorieuses, entre rafle du Vel d'Hiv' et déportations.

Cela dit, la RATP nie toute responsabilité. Cette course s'est organisée localement, dit la direction. Sans réquisition de la préfecture, et de manière assez informelle, entre la police et le dépôt du tram.