VIDEO. Surpopulation, rats, maladies… Les prisons françaises dans un état préoccupant

La contrôleuse générale des prisons a dénoncé, mercredi, de graves dysfonctionnements dans la maison d'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne). En France, de nombreux établissements sont concernés par cette situation.

FRANCEINFO
logo
Elise LambertFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un "traitement inhumain ou dégradant". La contrôleuse générale des lieux de privation et liberté, Adeline Hazan, a dévoilé ses observations, mercredi 14 décembre, sur la prison de Fresnes (Val-de-Marne). "Les conditions de détention et de prises en charge des personnes détenues ne sont pas acceptables. C'est absolument intolérable. On ne peut pas continuer comme ça."

Pourtant, Fresnes est loin d’être une exception. Selon l’Observatoire international des prisons (OIP), 31 prisons françaises ont déjà été condamnées par la justice pour conditions de détention indignes. Il y a eu la maison d’arrêt des Baumettes, à Marseille, en 2012 (rénovée depuis), celle de Nîmes (Gard), en 2015, ou encore celle de Fleury-Mérogis (Essonne) en 2014. Dans ces établissements, la surpopulation carcérale avoisine les 200%. Face à cette situation, le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, a lancé la rédaction d'un "Livre blanc", afin de dresser un état des lieux, et de trouver des solutions.

Les couloirs de la prison de Fresnes (Val-de-Marne).
Les couloirs de la prison de Fresnes (Val-de-Marne). (CGDLP)