La prison de Fresnes surpeuplée, infestée par les rats et les punaises

Les conditions de détention empirent d'année et année à Fresnes : cellules surpeuplées, rats et puces qui pullulent... Le rapport de la contrôleuse des prisons est effarant.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les amas de détritus attirent des dizaines de rats. Incarcéré pendant un an à la maison d'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne), un ancien détenu témoigne : "Il y au moins 50 rats en bas de ta fenêtre tous les soirs. L'odeur remonte. Tu ne peux pas ouvrir la fenêtre de 18 heures à minuit. Et les puces qui nous piquent. J'attrapais des champignons".

Des lits infestés de puces et de punaises

Selon le rapport de la contrôleuse générale des lieux de privation de liberté, en moyenne, trois prisonniers occupent une cellule d'environ 10m². Leurs lits sont souvent infestés de puces et de punaises. Parfois, l'administration pénitentiaire tarde à fournir les traitements adaptés. 2 400 détenus vivent dans cet établissement de 1 200 places. Les violences entre prisonniers et surveillants sont récurrentes. Le constat de la contrôleuse générale est accablant. Le ministre de la Justice s'est engagé à effectuer des travaux en 2017 à hauteur de 900 000 euros. Une réponse jugée insuffisante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Trois détenus se partagent cette cellule d\'à peine 10m2 à la prison de Fresnes.
Trois détenus se partagent cette cellule d'à peine 10m2 à la prison de Fresnes. (JC HANCHE / CGLPL / FRANCEINFO)