Nucléaire : des cocottes minutes pour transporter des "matériaux sensibles" ?

En Bourgogne, le centre nucléaire de Valduc (Côte-d'Or) a lancé un appel d'offres pour le moins intrigant. Il est à la recherche de 4.000 autocuiseurs pour transporter des matériaux sensibles. Et il le fait savoir sur Internet. Il semblerait qu'utiliser des cocottes minutes soit une pratique courante dans l'industrie nucléaire.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Centre de recherche nucléaire de Valduc cherche 4.000 autocuiseurs pour transporter des matériaux sensibles. C'est l'appel d'offres que l'on peut trouver sur Internet et qui intrigue les observateurs de cette installation nucléaire très secrète, basée à Is-sur-Tille, en Côte-d'Or. C'est là notamment que sont fabriquées les têtes nucléaires de l'arsenal militaire français. Un site, situé à l'abri des regards, dont la plupart des activités sont protégées par le secret défense.

Mais cette fois, c'est au vu de tous, sur Internet, que cet étrange appel d'offres est visible. Le centre du CEA (Commissariat à l'énergie atomique) basé à Valduc cherche à acheter "4.000 autocuiseurs en acier inoxydable destinés au transport de matériaux sensibles, et garantissant un niveau de sûreté et de confinement parfaitement maîtrisés ", indique précisément l'appel d'offres.