Énergies : bientôt la fin des centrales à charbon ?

Cet hiver, la France devra faire avec un parc nucléaire moins productif. Avec de nombreux réacteurs à l'arrêt, il faut importer et avoir recours à nos usines à charbon. Il y en a quatre en France et elles sont en sursis.

Voir la vidéo
France 3
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Trop vieilles, trop polluantes, les centrales au charbon vont-elles devoir tirer leur révérence ? Quatre sites directement menacés par les engagements écologiques de la France. Sur le site de Cordemais (Loire-Atlantique), les salariés redoutent de perdre leur emploi. Ici, EDF a pourtant investi 400 millions d'euros ces dernières années pour moderniser le site et réduire ses émissions de CO2.

6 ans pour trouver une nouvelle vie au site

Pour ce syndicaliste, fermer cette centrale n'aurait aucun sens, car contrairement aux panneaux solaires ou aux éoliennes, le site permet de produire de l'électricité à la demande. "Ces centrales produisent au moment où on en a besoin. C'est quelque chose qui est technologiquement complémentaire", explique Gwenaël Plagne, syndicaliste CGT-EDF. Le site devait fermer dès l'année prochaine. 2 000 emplois étaient menacés. EDF et les élus locaux ont finalement obtenu six années de plus pour trouver une nouvelle vie au site.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale thermique au charbon de Belchatow en Pologne
La centrale thermique au charbon de Belchatow en Pologne (DAREK REDOS / AFP)