Énergie : avancée majeure pour la fusion nucléaire

Il y a 10 ans, commençait la construction du site d'ITER, au centre d'étude de Cadarache, dans les Bouches-du-Rhône. Censé produire une immense quantité d'énergie sur le modèle du Soleil, le projet avance à grands pas.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Apprivoiser le Soleil et le domestiquer sur Terre. Ce rêve un peu fou sera bientôt une réalité. À Cadarache, dans le sud de la France, le projet ITER est en cours de construction. Les ingénieurs s'apprêtent à recevoir une gigantesque machine, le réacteur nucléaire du futur, qui produira une énergie équivalente à celle du Soleil. "Iter, c'est savoir comment peut fonctionner le Soleil sur Terre", détaille Laurent Schmieder, chef de projet construction ITER.

Un projet à 23 milliards d'euros


Tout commence il y a une dizaine d'années quand les plus grandes nations du monde lancent le projet. Un immense défi technologique et scientifique à hauteur de 23 milliards d'euros. Une solution incomparable pour répondre à la demande énergétique.

"Si cette technologie est mise au point, c'est plusieurs centaines de millions d'années de ressources disponibles", explique Bernard Bigot, directeur de l'organisation ITER. ITER, c'est un gigantesque tokamak, un réacteur nucléaire mis au point par les scientifiques soviétiques dans les années 60. À l'intérieur d'un anneau, on injecte du gaz d'hydrogène. En le chauffant à très haute température, le gaz s'allume comme un néon et devient du plasma d'hydrogène.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, le 25 janvier 2017.
La centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, le 25 janvier 2017. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)