Électricité : la crainte d'une pénurie cet hiver resurgit

L'autorité de sûreté nucléaire explique ce mercredi 23 novembre qu'il faut un mois pour redémarrer une centrale. Douze réacteurs sont actuellement maintenus à l'arrêt pour des contrôles supplémentaires.

Voir la vidéo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La situation est des plus préoccupantes. Dans Le Figaro ce mercredi matin, le président de l'autorité de sûreté nucléaire alerte sur les problèmes des centrales. Douze réacteurs sont à l'arrêt à travers toute la France. Ils devaient fonctionner avant l'hiver. Finalement, ils ne seront pas opérationnels avant un mois minimum. En cause, la découverte d'une anomalie dans la cuve du futur réacteur EPR de Flamanville au printemps 2015 : trop de carbone, ce qui pourrait altérer sa résistance.

Le parc nucléaire à 100% en 2017

Une première découverte suivie d'une autre jusqu'au constat : les douze réacteurs présentent la même anomalie et doivent être contrôlés en urgence. Problème : 75% des besoins en électricité de la France dépendent du nucléaire. EDF pourra-t-elle faire face au pic de demandes d'électricité ces prochains mois ? Un hiver trop rude, une demande d'électricité trop forte et c'est la crise. Les réacteurs devraient fonctionner à pleine puissance d'ici janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale nucléaire de Tricastin (Drôme), le 24 septembre 2015.
La centrale nucléaire de Tricastin (Drôme), le 24 septembre 2015. (JAUBERT / ONLY FRANCE / AFP)