EDF : les problèmes dus à la modernisation des centrales nucléaires

Plus d'une vingtaine de réacteurs nucléaires à l'arrêt, c'est tout simplement du jamais vu en France. En cause, la maintenance et modernisation des centrales. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Selon EDF, une quinzaine de réacteurs nucléaires arrêtés à cette période de l'année pour des opérations de maintenance et ce quelque soit leur âge, cela reste une situation proche de la normale alors que certains craignent une pénurie d'électricité. "Reste qu'EDF doit gérer un parc de centrales nucléaires vieillissantes. Leur moyenne d'âge est de 31 ans", explique Magali Boissin sur le plateau de France 2.

Modernisation de ces centrales : 51 milliards d'euros

Le réacteur le plus récent est celui de Civaux dans la Vienne qui a 17 ans d'ancienneté. "Le plus vieux est celui de Fessenheim qui a 39 ans. La durée de vie des centrales est en théorie de 40 ans. EDF veut aller plus loin entre 50 et 60 ans pour éviter les problèmes de pénurie d'électricité à l'avenir. Facture de la maintenance et de la modernisation de ces centrales : 51 milliards d'euros d'ici 2025. Les factures d'électricité pourraient donc augmenter puisque l'électricité est beaucoup plus chère dans le reste de l'Europe avec jusqu'à 90% de plus en Allemagne", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale nucléaire de Civaux (Vienne), le 25 avril 2016.
La centrale nucléaire de Civaux (Vienne), le 25 avril 2016. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)