Centrales nucléaires : la direction d'EDF se dit "confiante"

Simon Ricottier est en direct du siège du groupe EDF à Paris. Il revient sur les réactions de la direction du groupe suite à la décision de l'Agence de Sûreté Nationale (ASN) de fermer 12 réacteurs. 

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'Agence de Sûreté Nationale (ASN) a décidé de fermer 12 réacteurs. "Face à cette décision, la direction d'EDF a tenu à réagir. Elle se dit confiante, sereine, ces contrôles elle les avait anticipés et selon elle, le dossier qu'elle présente à l'Agence de Sûreté Nationale (ASN) est clair et précis", informe Simon Ricottier en direct du siège d'EDF. Le groupe espère rouvrir ses réacteurs le plus rapidement possible. "Certains à la fin du mois de décembre, d'autres à la fin du mois de janvier. L'essentiel, nous dit-on, c'est que le maximum de réacteurs soit disponibles au plus fort de l'hiver", précise le journaliste.

EDF prévoit d'acheter de l'électricité à l'étranger 

Simon Ricottier précise : "En attendant et pour pallier le manque éventuel d'électricité, EDF compte sur les autres sources d'énergie qu'elle peut déployer : le fioul, le gaz et l'énergie hydraulique. L'entreprise se dit même prête à acheter de l'électricité à nos voisins européens si le besoin s'en fait sentir cet hiver", termine le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale nucléaire de Tricastin (Drôme), le 24 septembre 2015.
La centrale nucléaire de Tricastin (Drôme), le 24 septembre 2015. (JAUBERT / ONLY FRANCE / AFP)