Belleville-sur-Loire : la centrale nucléaire placée sous surveillance renforcée

L'autorité de sûreté nucléaire a placé sous surveillance renforcée la centrale de Belleville-sur-Loire (Cher). Une procédure rare qui n'a été appliquée que trois fois ces 15 dernières années.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le constat est inquiétant. L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a relevé des carences d'EDF dans la surveillance et l'entretien de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher). Conséquence, depuis ce mercredi 13 septembre, l'exploitant est maintenant mis sous surveillance renforcée pour dégradation du niveau de sûreté. Les riverains qui habitent en face de la centrale sont inquiets. "C'est vrai que s'il arrivait quoi que ce soit... On est dans l'inconnu, on ne sait pas du tout ce qu'il faut faire", déplore Isabelle Lecestre, riveraine.

Deux ans de contrôle

Dans un périmètre de dix kilomètres, plus de 10 000 habitants sont concernés. De son côté, EDF se veut rassurante. "On tire les leçons de ce qu'il s'est passé et on s'engage dans des actions pour corriger", assure le directeur de la centrale Jean-Marie Boursier au micro de France 3. Pour les associations écologistes, le constat de l'ASN est loin d'être une surprise. L'Autorité de sûreté nucléaire va donc exercer un contrôle de la centrale à la loupe pendant deux ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale nucléaire de Civaux (Vienne), le 25 avril 2016. 
La centrale nucléaire de Civaux (Vienne), le 25 avril 2016.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)