Se marier dans une église quand on est homo, c'est possible

Lundi 30 juin, les Eglises protestantes d'Alsace et de Lorraine pourraient autoriser la célébration des unions entre couples de même sexe. D'autres Eglises protestantes, en Europe et aux Etats-Unis, ont déjà franchi le pas.  

Yvette Ramirez et Christina Branting, deux Suédoises, lors de leur mariage dans l'église luthérienne de Göteborg (Suède), le 30 juin 2001.
Yvette Ramirez et Christina Branting, deux Suédoises, lors de leur mariage dans l'église luthérienne de Göteborg (Suède), le 30 juin 2001. (LARSERIC LINDEN / SCANPIX SWEDEN / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Se marier à l'église quand on est homosexuel ? Ce sera peut-être possible dans les paroisses protestantes d'Alsace et de Lorraine. Les pasteurs de l'Union des Eglises protestantes d'Alsace et de Lorraine décideront, lundi 30 juin, s'ils accordent aux couples de même sexe leurs bénédictions. Ce serait une première en France.

Depuis l'inscription dans la loi du mariage pour tous, les églises protestantes des deux régions ont donc dû ouvrir ce dossier brûlant. "Toutes les paroisses ont été appelées à débattre en interne et à remettre une synthèse qui sera discutée ce week-end lors d'une assemblée, explique Christophe Kocher, pasteur de la paroisse Saint-Guillaume, à Strasbourg (Bas-Rhin). On essaye d'être réactif aux évolutions politiques." Mais, si vous êtes près à encaisser les kilomètres, certaines Eglises protestantes en Europe ou aux Etats-Unis, ainsi qu'une petite Eglise catholique dissidente, célèbrent déjà l'union des couples homosexuels.

L'Eglise presbytérienne aux Etats-Unis : dans les Etats où le mariage civil est autorisé

La décision est toute récente. Le 19 juin 2014, l'assemblée générale presbytérienne, réunie à Detroit, dans l'Etat du Michigan, a voté à 61 % en faveur de la célébration de l'union des couples gays dans leurs lieux de culte. Cette union sera possible uniquement dans les dix-neuf Etats américains où le mariage civil est reconnu pour les personnes de même sexe.

L'Eglise presbytérienne, nom donné aux réformés ou calvinistes dans le monde anglo-saxon, revendique près de 1,8 million de fidèles. Il s'agit de l'une des plus importantes congrégations protestantes des Etats-Unis. Le Huffington Post (en anglais) souligne tout de même qu'une validation par les 172 divisions régionales est nécessaire pour officialiser la nouvelle. Mais rien ne devrait plus empêcher les couples gays américains de fêter leur union devant le pasteur.

L'Eglise luthérienne en Suède : pionnière en la matière

La Suède fait office de précurseur en la matière. En 2009, le Parlement a adopté avec une écrasante majorité une loi sur le "mariage sexuellement neutre" qui permet aux couples gays de se marier civilement comme religieusement. En Suède, le mariage dans un lieu de culte peut aussi faire office de mariage civil.

L'Eglise protestante luthérienne, dont 74 % des Suédois étaient encore membres en 2007, mais qui voit son nombre de fidèles baisser, a même ouvert ses portes aux pasteurs gays. La loi sur le mariage homosexuel interdit à l'Eglise de refuser ces unions, mais les pasteurs peuvent individuellement se garder d'organiser la célébration. L'Eglise doit alors être en mesure de trouver un autre ministre du culte pour la cérémonie. 

Certains pasteurs s'étaient déjà permis de célébrer ces unions bien avant la loi. C'était notamment le cas, en 2001, lors du mariage de jeunes Suédoises dans l'église Oscar Fredriks, à Göteborg.

Yvette Ramirez et Christina Branting, deux Suédoises, lors de leur mariage à l'église protestante luthérienne de Göteborg, le 30 juin 2001.
Yvette Ramirez et Christina Branting, deux Suédoises, lors de leur mariage à l'église protestante luthérienne de Göteborg, le 30 juin 2001. (LARSERIC LINDEN / SCANPIX SWEDEN / AFP)
 

L'Eglise catholique-chrétienne en Suisse : la bénédiction, mais pas de mariage 

L'Eglise catholique refuse formellement de célébrer les mariages homosexuels. Dans une enquête publiée jeudi par le Vatican lui-même, l'institution affirme un net refus : "Toutes les Conférences épiscopales se sont exprimées contre une 'redéfinition' du mariage entre un homme et une femme", relève le Figaro.

A mi-chemin entre les catholiques et les protestants anglicans, l'Eglise catholique-chrétienne de Suisse, qui compte quelque 13 000 membres, est une église catholique dissidente. Elle n'est pas reconnue par le Vatican et refuse elle-même l'infaillibilité pontificale consistant à affirmer que le pape ne se trompe jamais. Elle a décidé en 2006 de célébrer l'union des couples gays. Elle leur offre leurs bénédictions, ce qui n'est pas un mariage religieux en tant que tel, comme le rappelle l'Eglise sur son site. Elle en rassemble cependant les principaux aspects : cérémonie à l'église, prière de bénédiction... 

L'Eglise évangélique en Allemagne : le mariage religieux, avant le mariage civil

En Allemagne, le mariage homosexuel n'est pas autorisé par la loi. Les couples homos peuvent cependant officialiser leur union depuis 2001 en passant un "contrat de communauté de vie", qui accorde des droits similaires à ceux du mariage, sauf en matière fiscale. Les protestants peuvent cependant se marier dans les lieux de culte depuis le mois d'octobre 2013.

Deux hommes ont fait le premier pas, l'été dernier, en se disant "oui" dans une église protestante de Seligenstadt, près de Francfort. Comme l'a affirmé la radio régionale publique du Land de Hesse (lien en allemand), leur union a été officiellement inscrite dans le registre des mariages de l'Eglise évangélique en Allemagne. 

Photo de mariage de Rüdiger et Christoph Zimmermann, premier couple allemand à célébrer leur union à l'église protestante évangélique de Seligenstadt (Allemagne), le 10 août 2013.
Photo de mariage de Rüdiger et Christoph Zimmermann, premier couple allemand à célébrer leur union à l'église protestante évangélique de Seligenstadt (Allemagne), le 10 août 2013. (FOTO GERD / DPA / AFP)