La ministre de la Justice était en grande forme, mardi 5 février à l'Assemblée nationale, lors des débats sur le mariage pour tous. Répondant à une question du député UMP Philippe Gosselin, qui venait d'employer l'expression "petits bouts", Christiane Taubira a été prise d'un fou rire. Ne parvenant pas à s'arrêter, elle s'est pincé le nez et est retournée à sa place, communiquant son hilarité au public. Un petit moment qui a détendu quelque peu l’atmosphère belliqueuse de l'hémicycle depuis quelques jours.

La garde des Sceaux a ensuite remis Hervé Mariton à sa place sur une citation du poète guyanais Léon-Gontran Damas. Le député UMP de la Drôme a visiblement mal cité le poète et homme politique. La ministre de la Justice a cité le poète à son tour, sans aucune note, contrairement à son interlocuteur.

La ministre de la justice était en grande forme ce mardi 5 février 2013  à l'Assemblée nationale lors du débat sur le mariage pour tous
La ministre de la justice était en grande forme ce mardi 5 février 2013  à l'Assemblée nationale lors du débat sur le mariage pour tous (FRANCOIS GUILLOT / AFP)