La communauté homosexuelle de Colombie s'active depuis une vingtaine d'années pour faire évoluer les droits des couples gays. La discussion d'un projet de loi sur le mariage des homosexuels est en cours au Sénat, et les députés ont jusqu'au 20 juin pour légiférer en la matière. Des centaines de personnes, pro et anti, étaient réunies mardi 23 avril, devant le Parlement de Bogota en session.

La Colombie autorise déjà les pactes d’union civile pour les personnes de même sexe. Fin 2011, la Cour constitutionnelle colombienne a exigé des parlementaires qu'ils légifèrent avant 2013 sur la définition du mariage, pour décider si les couples homosexuels pouvaient y être inclus, faute de quoi le mariage homosexuel sera reconnu "par omission" par l'Etat colombien.

Les évêques du pays ont lancé un appel au Parlement pour tenter d’empêcher la légalisation des mariages des homosexuels. Et la guerre civile qui déchire le pays depuis plus de cinquante ans n'arrange rien. Les gays restent la cible des factions armées, guérillas et bandes liées au trafic de drogue, qui considèrent que l'homosexualité rompt l'ordre social et qu'il faut la combattre.

Manifestation des pro-mariage des homos colombiens, devant le Congrès de Bogota (Colombie), le 23 avril 2013.
Manifestation des pro-mariage des homos colombiens, devant le Congrès de Bogota (Colombie), le 23 avril 2013. (EITAN ABRAMOVICH / AFP)