L'acteur britannique Rupert Everett dans le film "Petits Meurtres à l'anglaise", en 2010.
L'acteur britannique Rupert Everett dans le film "Petits Meurtres à l'anglaise", en 2010. (KOBAL / THE PICTURE DESK / AFP)

SOCIETE - Etre élevé par deux papas ? "Il n'y a rien de pire", tranche Rupert Everett. L'acteur britannique, qui a rendu publique son homosexualité il y a plusieurs années, n'y va pas par quatre chemins pour se dire opposé à l'adoption d'enfants par des personnes de même sexe.

Dans une interview accordée dimanche 16 septembre au quotidien britannique The Sunday Times (article payant) dont Têtu se fait l'écho lundi, l'acteur, qui joue notamment dans Le Mariage de mon meilleur ami au côté de Julia Roberts, déclare avoir présenté son petit ami à sa mère. "Mais j'imagine qu'elle souhaite encore que j'aie une femme et des enfants. Elle pense qu'un enfant a besoin d'un père et d'une mère et je suis d'accord avec elle", déclare-t-il.

Selon Têtu, l'acteur s'est déjà attiré les foudres des associations LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres). Mais Rupert Everett n'en a cure. "Certaines personnes peuvent ne pas être d'accord. Très bien, c'est juste mon avis", affirme-t-il, précisant que la seule communauté à laquelle il se sent appartenir est l'humanité. "Il y a trop d'enfants sur la planète, il n'est pas bon d'en avoir davantage."