Mariage des homos: de plus en plus de députés PS ne veulent pas signer l'amendement PMA

Selon "Le Monde", ils ont démandé à ne pas figurer parmi les cosignataires de le texte sur la procréation médicalement assistée.

Le député socialiste Gérard Bapt, le 27 septembre 2011 à l\'Assemblée nationale (Paris). Il fait partie des 27 députés qui refusent de signer l\'amendement PMA dans le cadre du projet de loi mariage pour tous.
Le député socialiste Gérard Bapt, le 27 septembre 2011 à l'Assemblée nationale (Paris). Il fait partie des 27 députés qui refusent de signer l'amendement PMA dans le cadre du projet de loi mariage pour tous. (JACQUES DEMARTHON / AFP)
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le Parti socialiste se divise sur la procréation médicalement assistée (PMA). Des députés PS ont demandé à leur président de groupe dans un courrier publié jeudi 20 décembre par Le Monde.fr, de ne pas figurer parmi les cosignataires de l'amendement socialiste sur la PMA. L'amendement sera déposé lors de la discussion sur le mariage homosexuel à l'Assemblée nationale le 29 janvier après le vote du groupe PS mercredi pour le dépôt de l'amendement (126 ont voté pour, lors de leur réunion, 61 contre et 9 se sont abstenus).

Dans ce courrier, des députés rappellent à Bruno Le Roux, le président des députés PS, que la PMA pour les couples homosexuels "ne figure pas" dans les 60 engagements de campagne de François Hollande. "Le président de la République a lui-même déclaré récemment et publiquement sur les antennes que s'il avait voulu la PMA, il l'aurait faite inscrire dans le projet de loi. Il ne pouvait pas être plus explicite", remarquent-ils dans leur lettre. Selon Le Monde, ils seraient déjà une quarantaine de députés à avoir signés cet appel.

Un texte "inadapté et mal préparé" pour Gérard Bapt

Effectivement, si le mariage ouvert aux personnes de même sexe et la question de l'adoption figurent parmi les "60 engagements" du candidat socialiste à la présidentielle, la promesse de la PMA pour les couples de femmes homosexuelles a été faite par le futur président par le biais d'interviews, notamment aux magazines Grazia et Têtu. Les signataires soulignent également dans leur lettre qu'ils n'ont "pas du tout apprécié la manière directive qui [les] a privés de parole et de débat sur un sujet aussi sensible que la PMA", mercredi lors du vote des députés PS sur l'amendement.

Parmi les signataires de la lettre figure Gérard Bapt. Joint par l'AFP, le député de Haute-Garonne et cardiologue a estimé que l'amendement PMA est "inadapté et mal préparé""Ajouter cet amendement qui concerne le code de la santé publique, c'est très troublant : le texte sur le mariage homosexuel n'a pas été fait dans cette optique. On va instrumentaliser la médecine pour le droit à l'enfant et qui plus est, sans qu'il y ait eu de vrai débat."  Autre député socialiste contre la PMA à l'heure actuelle : Olivier Faure, proche de Jean-Marc Ayrault. "Pas hostile" à la PMA "par principe", il réclame "un débat posé".

Voir la vidéo
Francetv info / Thierry Curtet - France 2