Le député UMP des Yvelines Henri Guaino, le 26 mars 2013 à l'Assemblée nationale, à Paris.
Le député UMP des Yvelines Henri Guaino, le 26 mars 2013 à l'Assemblée nationale, à Paris. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Il a fermement combattu le projet de loi sur le mariage pour tous, mais fait partie des six députés de l'UMP ayant voté en faveur du texte, mardi 23 avril. Le député des Yvelines Henri Guaino a voté "pour", lors du scrutin à l'Assemblée nationale. D'autres UMP ont commis la même erreur : Alain Chrétien, Marianne Dubois et Luc Chatel, qui, absent, votait par procuration, raconte France 3 Champagne-Ardennes. Ils ont tous fait savoir ensuite qu'ils "avaient voulu voter contre".

Contacté par Le Lab d'Europe 1, Henri Guaino a reconnu son erreur. "Vous avez vu le bordel qu’il y avait ? J’ai jamais vu un tel bordel à l’Assemblée ! Il y avait trois boutons qui clignotaient, oui, je me suis trompé de bouton ! Je suis allé voir les services de l’Assemblée pour corriger mon vote."

Photo d'un boîtier permettant de procéder à un vote électronique à l'Assemblée nationale.
Photo d'un boîtier permettant de procéder à un vote électronique à l'Assemblée nationale. (DR)

Dix députés s'abstiennent

Ces derniers mois, Henri Guaino n'a eu de cesse de s'opposer au projet de loi et de demander  notamment l'organisation d'un référendum sur ce texte. L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy n'a pas hésité à accuser la police de "mentir" sur les chiffres des manifestations anti-mariage pour tous. 

Le texte a été définitivement adopté par l'Assemblée mardi, avec 331 voix pour et 225 contre. Dix députés, dont les UMP Bruno Le Maire, Pierre Lellouche et Nathalie Kosciusko-Morizet, se sont volontairement abstenus lors de cette seconde lecture.