VIDEO. Juifs, musulmans et chrétiens rassemblés pour la paix à la synagogue de Sarcelles

Des responsables religieux se sont réunis pour une soirée de prières multiconfessionnelle. Ils ont condamné les violences qui ont secoué dimanche cette ville du Val-d'Oise.

Voir la vidéo
L.VARMANE - A.HUSSER - V.ROUSSEL / FRANCE 2
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les responsables religieux ont fait front commun, lundi 21 juillet, contre l'antisémitisme, au lendemain des violences à Sarcelles (Val-d'Oise) qui ont laissé la ville sous le choc. Lors d'un rassemblement pro-palestinien interdit qui avait dégénéré, plusieurs commerces avaient été mis à sac dimanche dans cette ville de la banlieue nord de Paris, notamment une épicerie déjà visée par un attentat à la grenade en septembre 2012.

Lundi, Sarcelles, parfois surnommée "la petite Jérusalem" en raison d'une importante communauté juive d'Afrique du Nord, s'est réveillée groggy. "Je n'ai pas dormi de la nuit, je n'étais pas tranquille. Des gens de tous bords ici vivent ensemble, on ne comprend pas", a confié à l'AFP un juif de 67 ans, dont la voiture a été détruite par les casseurs, et qui n'a pas souhaité donner son nom.

Ne pas faire déborder le conflit au Proche-Orient

Lundi soir, des responsables religieux, dont le grand rabbin de France Haïm Korsia et l'imam de Drancy (Seine-Saint-Denis) Hassen Chalghoumi, ont donc décidé de se rassembler à la synagogue de Sarcelles pour une soirée de prières multiconfessionnelle. Plusieurs centaines de personnes, dont le chanteur Enrico Macias et l'écrivain Marek Halter, ont participé à ce rassemblement pour la paix au Proche-Orient. Ils appellent à ne pas faire déborder le conflit entre Israël et le Hamas en France.

L'imam de Drancy (G.), le président du Consistoire central israélite de France (2e G.), le grand rabbin de France (C.) et l'évêque de Pontoise (D.), à la synagogue de Sarcelles (Val-d'Oise), le 21 juillet 2014.
L'imam de Drancy (G.), le président du Consistoire central israélite de France (2e G.), le grand rabbin de France (C.) et l'évêque de Pontoise (D.), à la synagogue de Sarcelles (Val-d'Oise), le 21 juillet 2014. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)