Mal-logement : rencontre avec un propriétaire précaire

Une grande campagne a été lancée ce lundi 19 septembre par la Fondation Abbé Pierre contre le mal-logement. La France compte 3,8 millions de personnes mal-logées en 2016 et parmi eux il y a aussi des propriétaires.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Son jardin verdoyant, Hervé Guimard peut y passer des heures. Une vie au contact de la nature, mais une vie à la dure. Sur ce terrain, cet artiste de 63 ans habite une maison insalubre depuis bientôt dix ans. Quatre murs qu'il protège comme il peut. Cette bâtisse appartient à la famille d'Hervé Guimard, mais sa retraite de 800 euros ne lui permet pas de réaliser des travaux d'envergure pour réhabiliter ces vieilles pierres. L’eau, il la tire d'un puits voisin et récupère l'électricité chez sa mère, qui habite à deux pas, grâce à une rallonge.

Une maison insalubre

Alors pour financer les travaux, le retraité a sollicité la Fondation Abbé Pierre et il n'est pas le seul. L’an dernier en Bretagne, une trentaine de propriétaires comme lui a été aidée. Une grande majorité vit en dessous de seuil de pauvreté. Après une séparation et des problèmes de santé, Hevré Guimard n'avait pas les moyens de payer un loyer. Il s'est donc installé dans sa maison insalubre voisine de sa mère. C'est chez elle qu'il accueille le week-end ses deux enfants. Une situation qui se voulait au départ provisoire. Les travaux, près de 25 000 euros, permettront d’isoler les murs et les combles, d'installer l'eau et l'électricité. Un nouveau départ pour cet artiste qui va pouvoir enfin accueillir ses enfants dignement après des années de mal-logement.

Le JT
Les autres sujets du JT