Le gouvernement prévoit l'ouverture de la PMA à toutes les femmes en 2018, annonce Marlène Schiappa

Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, a rappelé qu'il s'agissait d'une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. 

Marlène Schiappa, secrétaire d\'Etat chargée de l\'Egalité entre les femmes et les hommes, sort de l\'Elysée, le 19 juillet 2017.
Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, sort de l'Elysée, le 19 juillet 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le gouvernement prévoit l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes en 2018 dans le cadre de la révision de la loi bioéthique, a annoncé Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, sur BFMTV, mardi 12 septembre.

"Une question de justice sociale"

Sans vouloir "préjuger du débat parlementaire" qui suivra, Marlène Schiappa a confirmé que le gouvernement proposerait à ce moment-là "d'ouvrir la PMA à toutes les femmes". "C'est une question de justice sociale", permettant de mettre fin à une "forme de discrimination à l'égard des femmes lesbiennes et célibataires" et à "l'inégalité" entre celles qui ont les moyens financiers de recourir à des PMA à l'étranger et celles qui ne les ont pas, a-t-elle précisé. Elle a aussi rappelé qu'il s'agissait d'une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. 

Actuellement en France, la PMA est réservée aux couples composés d'un homme et d'une femme en âge de procréer et qui souffrent d'une infertilité médicalement constatée ou bien qui risquent de transmettre une maladie grave à l'enfant. Le Comité consultatif national d'éthique s'était prononcé, en juin dernier, en faveur de l'extension de la PMA aux femmes célibataires et aux couples de femmes.