Cartable connecté, un "premier pas vers la guérison" pour les enfants hospitalisés

L'association française Le Collectif a mis en place un nouveau dispositif qui permet de faire lien entre l'école et l'hôpital pour les enfants hospitalisés.

Le Collectif, association fondée par Marc Lavoine, Abdel Aïssou et Raymond Domenech a décidé d’agir au profit des enfants hospitalisés en développant Mon Cartable connecté.
Le Collectif, association fondée par Marc Lavoine, Abdel Aïssou et Raymond Domenech a décidé d’agir au profit des enfants hospitalisés en développant Mon Cartable connecté. (CAPTURE ECRAN YOUTUBE EDUCATIONFRANCE)
avatar
franceinfoCécile MimautRadio France

Mis à jour le
publié le

François Hollande a reçu vendredi 16 décembre à l'Elysée, en présence de la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem plusieurs porteurs de projets pour la valorisation du numérique à l'école. Parmi les initiatives défendues, celle du Cartable Connecté, à destination des enfants hospitalisés.

Environ 11 000 enfants connaissent chaque année en France une hospitalisation de plusieurs mois qui les éloigne de l'école. L'association Le Collectif a donc testé dans cinq écoles des académies de Nice et de Versailles l'utilisation de ce cartable numérique, une petite valise en fait, équipée d'une webcam et d'une tablette permettant aux élèves de suivre les cours à distance.


École numérique : mon cartable connecté, pour... par EducationFrance

Un succès naissant

Abdel Aïssou, président de l'association Le Collectif, estime sur franceinfo que rester en contact avec sa classe est "un premier pas vers la guérison". Et les expérimentations déjà menées commencent à porter leurs fruits. "Cela fait deux ans que nous développons des prototypes et que nous organisons des expérimentations. Tout cela été probant jusqu'à présent. D'ailleurs, le ministère de l'Education nationale a accepté de signer une convention qui va permettre de généraliser le dispositif", explique-t-il.

Les premiers utilisateurs, eux aussi, semblent avoir été convaincus. "A l'école de Bois-Colombes, dans les Hauts-de-Seine, l'enfant sortait d'une séance de chimiothérapie. Quand on lui a présenté le cartable, on lui a dit :"Tu pourras le tester plus tard". Il l'a réclamé tout de suite, parce que l'objet est beau et que les enfants sont nés dans cette société numérique", raconte Abdel Aïssou,

Peu contraignant pour l'enseignant et gratuit pour l'élève

"Il faut moins de cinq minutes pour installer le cartable", assure le président de l'association Le Collectif, qui insiste que sur le fait que l'initative se fait sur la base du volontariat pour les professeurs. "L'élève qui s'en va reste leur élève, donc cet outil vient accompagner le professeur, pas le remplacer", explique-t-il.

Si le Cartable connecté a un coût de fabrication, un peu moins de 2 000 euros, il est totalement gratuit pour l'enfant qui le reçoit. "L'association a été fondée avec le chanteur Marc Lavoine et l'ancien footballeur Raymond Domenech. Nous vivons des dons des sociétés et des particuliers. Donc tout ce qui viendra sur notre site est bienvenu", souligne Abdel Aïssou.

Le président de l'association Le Collectif, Abdel Aïssou, au micro franceinfo d'Olivia Ferrandi.
--'--
--'--