La police appelle à se méfier des rumeurs d'attentat

La préfecture de police de Paris met en garde contre des rumeurs qui circulent évoquant un risque imminent d'attentat dans la capitale.

(Le plan vigipirate est porté à son niveau maximum depuis les attentats du 13 novembre ©Maxppp)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Des messages relayant une prétendue menace d'attentats dans des lieux publics à Paris ont circulé massivement depuis vendredi par SMS et sur  les réseaux sociaux.

Une rumeur qui semble avoir grandi après l'arrestation de quatre jeunes femmes dans la nuit de vendredi à samedi. Parmi elles, deux mineures ont été mises en examen. Elles évoquaient la planification d'un attentat, similaire à ceux de la mi-novembre à Paris et Saint-Denis, dans des messages sur Facebook. Selon le parquet de Paris, il semblait s'agir à ce stade d'un "projet intellectuel". 

"Ne propagez pas les rumeurs » a prévenu la préfecture de police de Paris sur son compte twitter  

Les messages qui circulent citent des "amis flics ", un "risque imminent d'attentat s" dans des "magasins et centres commerciaux " dans le nord de Paris.

Le Parquet de Paris, rappelle que la menace terroriste est toujours la même qu'après le 13 novembre, pas de risque particulier, notamment ce week-end. Mais la police avait fait circuler une note interne, rappelant les mesures préventives de sécurité, appelant les policiers à la prudence. C'est cette note qui a fait l'objet de fuites et déclenché les messages alarmistes.