Le général Gilles Glin, commandant la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), a annoncé lundi 14 mai la dissolution de l'équipe de gymnastique de l'unité, dont certains membres font l'objet d'une enquête pour violences et viol sur deux athlètes de la section. Les avocats de deux pompiers mis en examen ont mis en cause le comportement de la victime présumée du viol avant et pendant les faits, assurant en particulier qu'elle avait prévu plusieurs semaines auparavant de susciter un incident lors de ce "bizutage". L'avocat des deux victimes a jugé ces propos "véritablement scandaleux".

Un membre de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris devant une caserne parisienne.
Un membre de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris devant une caserne parisienne. (FTVI / FRANCE 2)