La mort de Moushin et Larami, le 25 novembre 2007, avait déclenché deux jours d'émeutes à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise). Une centaine de policiers avaient été blessés, notamment par des tirs d'armes à feu, durant cette flambée de violences.

Cinq ans après l'accident dans lequel les deux adolescents avaient trouvé la mort, un policier comparaît vendredi 29 juin devant le tribunal de Pontoise pour homicides involontaires.

Le policier, qui conduisait la voiture de police impliquée dans la course-poursuite, est accusé de n'avoir pas respecté la limite de vitesse autorisée au moment de la collision avec la mini-moto sur laquelle circulaient les deux adolescents. Le fonctionnaire encourt une peine de trois ans de prison et de 45 000 euros d'amende.

La voiture de police accidentée après la collision avec la motocyclette sur laquelle se trouvaient deux adolescents qui ont trouvé la mort, le 25 novembre 2007 à Villiers-le-Bel (Val d'Oise).
La voiture de police accidentée après la collision avec la motocyclette sur laquelle se trouvaient deux adolescents qui ont trouvé la mort, le 25 novembre 2007 à Villiers-le-Bel (Val d'Oise). (MARTIN BUREAU / AFP)