Deux hommes se retrouvent devant la cour d'assises des Hauts-de-Seine à Nanterre, mardi 4 mars, accusés d'avoir maquillé en suicide l'assassinat d'une riche veuve, retrouvée pendue sur sa luxueuse péniche de Neuilly. Dominique Aubry, 57 ans, veuve d'un célèbre marchand d'art, a été découverte pendue le 30 novembre 2005.

Rien n'a été laissé au hasard dans cette affaire. Le juge d'instruction, fait rarissime dans les annales judiciaires, a décidé d'entendre comme témoin le chien de la veuve décédée, un dalmatien aujourd'hui mort. Un vétérinaire, expert auprès des tribunaux, a interprété les réactions de l'animal à la vue des deux suspects. Le chien aurait formellement reconnu Franck Renard Payen, 42 ans, et Olivier Eustache, 44 ans, comme étant les meurtriers. Selon l'expert, un chien face à une personne qui aurait fait du mal à sa maîtresse le manifeste "par des signes olfactifs, des signaux physiques, le regard, la position des oreilles, la position du corps". Pour Eric Dupond-Moretti, l'avocat d'Olivier Eustache, "cette histoire de chien, c'est une d'aberration". France 3 nous raconte cette drôle histoire de chien.

Capture d'écran, un dalmatien identique au chien témoin du procès qui s'ouvre à Nanterre ce lundi 4 mars 2014
Capture d'écran, un dalmatien identique au chien témoin du procès qui s'ouvre à Nanterre ce lundi 4 mars 2014 ( FRANCE 3 / FRANCETV INFO)