Le marginal de 20 ans, principal suspect du meurtre de Marie-Jeanne Meyer, jeune joggeuse tuée en Ardèche en juin 2011, vivait de façon "totalement isolée" et a "agi seul", a déclaré samedi 9 juin son avocat, Me Samuel Cornut.

Selon lui, il n'y a pas lieu de rechercher d'éventuels complices d'Anthony Draoui, interpellé alors qu'il tentait de fuir en Espagne. Mis en examen vendredi pour "homicide volontaire", il est écroué au centre pénitentiaire du Pontet près d'Avignon. Le jeune homme a déclaré au juge d'instruction avoir rencontré Marie-Jeanne Meyer par hasard sur les hauteurs de Tournon-sur-Rhône où il vivait depuis environ quatre semaines dans la nature, après avoir été expulsé par sa mère de leur domicile, a dit Me Cornut, inscrit au barreau de l'Ardèche. Il n'avait pas mangé et se trouvait alors "dans un état second".

Le jeune homme a avoué le meurtre de Marie-Jeanne Meyer au bout de trois quart d'heure d'intérrogatoire, samedi 9 juin.
Le jeune homme a avoué le meurtre de Marie-Jeanne Meyer au bout de trois quart d'heure d'intérrogatoire, samedi 9 juin. (CAPTURE D'ÉCRAN FTVI / FRANCE 2)