Pour Edwy Plenel, la Une de "Charlie Hebdo" sur Mediapart est une "guerre aux musulmans" menée par "une gauche égarée"

Le président de Mediapart Edwy Plenel est revenu, mercredi pour franceinfo, sur la Une de "Charlie Hebdo". L'hebdomadaire le caricature se cachant derrière sa moustache face aux accusations de viols visant Tariq Ramadan.

Edwy Plenel, le président de Mediapart, le 17 février 2016 à Paris.
Edwy Plenel, le président de Mediapart, le 17 février 2016 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

"La Une de Charlie Hebdo fait partie d'une campagne générale (...) de guerre aux musulmans", a déclaré le président de Mediapart Edwy Plenel, mercredi 8 novembre sur franceinfo. Pour le directeur de la publication du pure-player, ce combat est mené par "une gauche égarée". Il réagissait à la Une de l'hebdomadaire satirique qui le caricature au côté du titre "Affaire Ramadan, Mediapart révèle : 'On ne savait pas'".

Capture d\'écran d\'un tweet d\'Edwy Plenel répondant, le 7 novembre 2017, à \"Charlie Hebdo\".
Capture d'écran d'un tweet d'Edwy Plenel répondant, le 7 novembre 2017, à "Charlie Hebdo". (TWITTER / FRANCEINFO)

Sur le dessin, paru mercredi dans Charlie Hebdo, la tête d'Edwy Plenel est caricaturée, puis les yeux, les oreilles et la bouche du fondateur de Mediapart sont successivement masqués par sa moustache. Ce dessin fait référence aux accusations dont le site a fait l'objet samedi et dimanche. L'ancien Premier ministre Manuel Valls a évoqué des "complicités" entre Edwy Plenel et l'islamologue Tariq Ramadan, visé par deux récentes plaintes pour viol.

La Une de Charlie Hebdo fait partie d'une campagne générale, que l'actuelle direction de Charlie Hebdo épouse, [menée par] Monsieur Valls et d'autres qui le suivent

Edwy Plenel
président de Mediapart

à franceinfo

Edwy Plenel ne "donne aucun jugement" sur une éventuelle "islamophobie" du journal satirique. Le président de Mediapart ne souhaite pas rentrer "dans cette course à l'échalote de la haine""Je ne lis pas Charlie Hebdo, à chacun de se faire son jugement en lisant Charlie Hebdo", a expliqué le directeur de la publication de Mediapart.

"Je ne lis pas Charlie Hebdo, à chacun de se faire son jugement en lisant Charlie Hebdo", Edwy Plenel
--'--
--'--