Quatre ans de prison pour avoir approuvé les frères Kouachi

Arrêté samedi à Haulchin dans le Nord après avoir provoqué un accident, il s'en était pris à la police : "Il devrait y en avoir plus des Kouachi. J'espère que vous serez les prochains". "La sévérité des peines prononcées s'explique grandement par les propos tenus" assure le procureur.

(François Pérain, le procureur de Valenciennes a expliqué la lourdeur de la peine par l'apologie du terrorisme © MAXPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Il était en état d'ivresse quand il a été interpellé samedi après avoir provoqué un accident. Il était poursuivi pour conduite sous l'empire d'un état d'ivresse manifeste, refus de se soumettre aux vérifications en état de récidive, blessures involontaires, et apologie d'actes de terrorisme. 

"Il devrait y en avoir plus des Kouachi. J'espère que vous serez les prochains"

 "Il devrait y en avoir plus des Kouachi. J'espère que vous serez les prochains (...) Vous êtes du pain béni pour les terroristes", a-t-il dit aux policiers.  "La sévérité des peines prononcées s'explique grandement par les propos tenus faisant l'apologie des actes de terrorisme", a précisé François Pérain, le procureur de Valenciennes. Jugé en comparution immédiate, il a été condamné à quatre ans d'emprisonnement, deux ans d'annulation de son permis de conduire, et une interdiction de ses droits civils et de famille pendant trois ans.