Prothèses PIP : Jean-Claude Mas mis en examen et "soulagé"

Mis en examen pour "blessures involontaires" hier soir, mais laissé libre sous contrôle judiciaire, le patron de l'entreprise PIP est "soulagé", selon son avocat.

Voir la vidéo
France 2
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jean-Claude Mas, le fondateur de Poly Implants Prothèses (PIP), au centre d'un scandale d'implants mammaires frelatés, a été mis en examen pour "blessures involontaires" jeudi 26 janvier, mais laissé libre sous contrôle judiciaire. Son avocat, Yves Haddad, affirme que son client en "soulagé".

Jean-Claude Mas, le fondateur de l'entreprise PIP, au centre d'un scandale d'implants mammaires frelatés, le 26 janvier 2012, à sa sortie du palais de justice de Marseille (Bouches-du-Rhône).
Jean-Claude Mas, le fondateur de l'entreprise PIP, au centre d'un scandale d'implants mammaires frelatés, le 26 janvier 2012, à sa sortie du palais de justice de Marseille (Bouches-du-Rhône). (FTVi / FRANCE 2)