Jean-Claude Mas, fondateur de la marque de prothèses PIP, a été incarcéré le 6 mars pour ne pas avoir payé sa caution. Me Jean-Claude Guidicelli, avocat des plaignantes, dénonce un stratagème "puéril" du principal mis en cause, estimant que ce dernier cherche à prouver qu'il ne s'est pas enrichi personnellement. Des images signées France 3 Provence-Alpes.

Jean-Claude Mas, fondateur de la marque de prothèses PIP, lors de son placement en garde à vue le 26 janvier 2012.
Jean-Claude Mas, fondateur de la marque de prothèses PIP, lors de son placement en garde à vue le 26 janvier 2012. (RUOPPOLO GUILLAUME / MAXPPP)