Pédophilie : le cardinal Barbarin visé par une enquête pour non-dénonciation

La justice a ouvert une enquête préliminaire visant directement des responsables du diocèse de Lyon, dont le cardinal Barbarin. Ils sont accusés d'avoir couvert un cas de pédophilie.

(Le cardinal Barbarin dit prendre acte "avec gravité" de l'enquête préliminaire © MaxPPP)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

Philippe Barbarin coopérera "avec sérénité et confiance" avec la justice, et dit qu'il est "conscient de l'extrême gravité des faits reprochés". Le cardinal est clairement visé dans l'enquête préliminaire ouverte vendredi pour "non-dénonciation de crime"et "mise en danger de la vie d'autrui".

La justice s'est emparée du dossier après une plainte de l'association de victimes La parole libérée. Elle accuse six responsables religieux, dont le cardinal Barbarin, de ne pas avoir dénoncé un cas de pédophilie connu depuis plusieurs années dans le diocèse de Lyon. Il s'agit du dossier du père Preynat, mis en examen fin janvier pour des agressions sexuelles et viols sur de jeunes scouts entre 1986 et 1991. 

Au courant "vers 2007-2008"

Philippe Barbarin "tient à rappeler qu'il n'était pas archevêque de Lyon à l'époque des faits, et qu'il n'a jamais couvert aucun fait de pédophilie". Mais dans un entretien du 11 février au journal La Croix,  l'archevêque de Lyon reconnaissaitt avoir eu connaissance de "comportements" de ce prêtre "vers 2007-2008" . Jusqu'ici il disait n'avoir été mis au courant qu'en 2014. 

Ce vendredi était une journée noire pour le diocèse de Lyon, puisqu'on a également appris la mise en examen d'un frère dominicain de 43 ans d’un couvent au nord-est de Lyon. Ce sont les parents de la victime qui ont porté plainte.