Nicolas Bedos condamné pour injures envers la police

L'humoriste devra verser 2.000 euros d'amende. Il avait entre autre affirmé avoir eu affaire à des policiers dotés du "QI d'un poulpe mort".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
Radio France

Mis à jour le
publié le

L'humoriste Nicolas Bedos a été condamné à 2.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Paris pour "injures publiques" envers les policiers. En janvier 2011, lors d'une émission sur Canal+, il avait raconté avoir passé deux nuits en cellule de dégrisement avec des "flics odieux ", dotés du "QI d'un poulpe mort ", "des abrutis, voyous en uniforme, racailles tombés du bon côté ". Deux syndicats de police avaient manifesté leur indignation, et le ministère de l'Intérieur avait porté plainte.