Mariages chinois à Tours : l'ex-maire devant la justice

Entre 2007 et 2011, des dizaines de couples chinois sont venus à Tours renouveler leurs voeux de mariage. Jean Germain les accueillait à la mairie. Aujourd'hui, il comparaît pour "complicité de prise illégale d'intérêts et détournement de fonds publics".

(Entre 2007 et 2011, des dizaines de couples chinois ont renouvelé leurs voeux de mariage à Tours, en présence du maire © MaxPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Un vrai paysage de carte postale. Les châteaux de la Loire en toile de fond, et un - presque - vrai mariage à la française, dans la grande salle de la mairie de Tours. Pour l'occasion, le maire, Jean Germain, revêtait sa belle écharpe tricolore. Entre 2007 et 2011, des dizaines de couples chinois sont venus passer quelques jours en Touraine...

Aujourd'hui, l'histoire est terminée. L'organisatrtice des mariage, Lise Han, a été mise en examen le 25 janvier 2013 pour escroquerie, prise illégale d'intérêts et recel de fonds publics. Elle avait bien quitté sa société, Time Sarl, au moment où elle avait été embauchée au cabinet du maire, mais elle continuait à en tirer les ficelles.

Par ricochet, le maire d'alors, Jean Germain, a été mis en examen le 30 octobre 2013. Pour complicité de prise illégale d'intérêts et détournement de fonds publics. Il a été battu aux dernières élections municipales, mais est toujours sénateur.

Pour sa défense, Jean Germain a toujours dit tout ignorer des manipulations de Lise Han. "Il n'est pas impossible que la crédulité du maire et de la municipalité ait été abusée" , dit son avocat Dominique Tricaud, qui salue au passage le travail de Lise Han : "le nombre de touristes en Touraine a été multiplié par trois" .

Jean Germain encourt jusqu'à cinq ans de prison.