Le cinéaste Bertrand Tavernier jugé pour outrage au juge Burgaud

Le cinéaste Bertrand Tavernier va être jugé ce mardi après-midi pour outrage à Fabrice Burgaud, l'ancien juge d'instruction de l'affaire d'Outreau, aujourd'hui en poste à la Cour de cassation à Paris. Au cours d'une émission télévisée, Bertrand Tavernier a déclaré avoir eu envie "d'exécuter" le juge en voyant un film consacré à l'affaire.

(OLIVIER BLIN Maxppp)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Ce n'est pas à propos de l'un de ses films que Bertrand Tavernier s'est exprimé, le 10 avril dernier, dans l'émission C à vous sur France 5. Evoquant Présumé coupable , long-métrage dans lequel joue l'un de ses acteurs fétiches, Philippe Torreton, le cinéaste a laissé s'exprimer l'indignation qu'il a ressenti au visionnage : "quand vous voyez le film, je suis contre la peine de mort, mais c'est quelqu'un que vous avez envie d'exécuter ce juge d'Outreau ".

L'ancien juge d'instruction de l'affaire, Fabrice Burgaud, aujourd'hui en poste à la Cour de cassation, à Paris, n'a pas digéré la petite phrase. En huit ans, depuis le fiasco judiciaire, il a dû supporter de nombreuses et virulentes critiques. Choisissant la discrétion, il n'a presque jamais répondu. Sauf à trois reprises, explique son avocat, Patrick Maisonneuve, où il a fait des procès : "lorsqu'on l'avait comparé à Eichmann, un deuxième quand on l'a comparé à ben Laden et il y aura ce troisième. Lorsqu'on appelle à l'exécution d'un magistrat, je crois qu'on va trop loin ".

L'avocat de Bertrand Tavernier entend plaider ce mardi après-midi que le cinéaste évoquait le film et le personnage qui y est figuré, et non directement Fabrice Burgaud.