DIRECT. La section antiterroriste du parquet de Paris se saisit de l'enquête sur l'agression d'un enseignant juif à Marseille

L'auteur présumé des faits est un jeune Turc d'origine kurde, âgé de presque 16 ans, scolarisé dans un lycée de Marseille. 

L'école juive La Source, dans le 9e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône), près de laquelle un enseignant juif a été agressé à la machette le 11 janvier 2016. 
L'école juive La Source, dans le 9e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône), près de laquelle un enseignant juif a été agressé à la machette le 11 janvier 2016.  (MAXPPP)

Mis à jour le , publié le

Ce qu'il faut savoir

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête sur l'agression à la machette d'un enseignant juif à Marseille par un adolescent qui dit avoir agi "au nom d'Allah et de l'État islamique". L'enquête est ouverte pour "tentative d'assassinat aggravée en raison de l'appartenance à une religion et en relation avec une entreprise terroriste", précise le parquet de Paris. 

L'auteur présumé est un jeune Turc d'origine kurde. Le procureur de la République de Marseille a indiqué, un peu plus tôt dans la journée, lors d'une conférence de presse, que l'agresseur était un jeune Turc d'origine kurde, inconnu des services de police, âgé de presque 16 ans et scolarisé dans un lycée de Marseille.

L'agresseur est un lycéen sans antécédent judiciaire. Agé de presque 16 ans, l'auteur de cette agression n'est pas connu des services de police ni des services de renseignement. "Il vient d'un milieu familial stable. Il a de bons résultats scolaires", a souligné le procureur. "Son profil semble être celui d'un jeune radicalisé sur internet", a précisé le magistrat en conférence de presse. 

Il s'est revendiqué de l'Etat islamique. L'adolescent n'a prononcé aucun mot lors de l'agression mais a affirmé lors de son interpellation avoir agi "au nom d'Allah" et au nom de l'Etat islamique, selon le parquet. Le jeune homme, en possession d'un couteau dans son sac, a ajouté "qu'il s'armerait pour tuer des policiers à sa sortie".

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#MARSEILLE

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MARSEILLE

23h42 : "Aucune colère mais de la peur et de l'appréhension quant à l'avenir"

Le quotidien La Provence a pu s'entretenir brièvement avec l'enseignant juif agressé à la machette ce matin. "J'ai très mal au dos, j'ai du mal à me déplacer. J'attends aussi les résultats d'analyses quant à l'état de mes reins qui pourraient avoir été touchés par la violence de certains coups"

20h07 : Il est un peu plus de 20 heures, voici un point sur l'actualité :

Lors de ses vœux à la jeunesse, François Hollande a demandé au gouvernement "d'étudier" un allongement de la Journée défense et citoyenneté "jusqu'à une semaine".

• Lionel Messi remporte le Ballon d'or pour la cinquième fois de sa carrière.

David Bowie est mort à l'âge de 69 ans des suites d'un cancer. Artistes, politiques et anonymes lui rendent hommage. France 2 bouscule ses programmes pour lui rendre hommage.

• La section antiterroriste du parquet de Paris se saisit de l'enquête sur l'agression d'un enseignant juif à Marseille (Bouches-du-Rhône). Les détails sur cette affaire dans notre article.

18h38 : Le présumé agresseurest un adolescent qui dit avoir agi "au nom d'Allah et de l'État islamique", indique le parquet de Paris. L'enquête est ouverte pour "tentative d'assassinat aggravée en raison de l'appartenance à une religion et en relation avec une entreprise terroriste", précise le parquet.

18h37 : La section antiterroriste du parquet de Paris se saisit de l'enquête sur l'agression d'un enseignant juif à Marseille (Bouches-du-Rhône).

18h09 : Il est 18 heures, que retenir de l'actualité ?


• François Hollande réagit après l'agression à la machette d'un enseignant juif et condamne un acte "innommable et injustifiable". Les détails sur cette affaire dans notre article.

• David Bowie est mort à l'âge de 69 ans des suites d'un cancer. Sa disparition est saluée dans le monde entier par des artistes, des politiques et des anonymes. France 2 bouscule ses programmes pour lui rendre hommage.

• La quasi-totalité des suspects des violences, notamment sexuelles, qui ont émaillé la nuit du Nouvel An à Cologne (Allemagne) étaient des demandeurs d'asile ou des étrangers en situation irrégulière. La police indique également que les attaques visant six Pakistanais et un Syrien dans la nuit de dimanche ont été organisées sur les réseaux sociaux.

• Dix départements des littoraux atlantique et méditerranéen sont toujours placés en vigilance orange aux vents violents et aux vagues.

17h58 : "De tels actes sont innommables et injustifiables. Le président de la République adresse tout son soutien à la victime et à ses proches et assure la mobilisation des pouvoirs publics pour agir avec la plus grande fermeté contre l'antisémitisme et le racisme", écrit l'Elysée dans un communiqué.

17h56 : François Hollande réagit après l'agression à la machette d'un enseignant juif et condamne un acte "innommable et injustifiable".

17h17 : Vous n'avez pas suivi les derniers éléments quant à l'attaque à la machette visant un enseignant juif et perpétré par un adolescent de 15 ans armé d'une machette ? Notre journaliste Camille Adaoust détaille tout ce qu'il faut savoir dans cet article.




(BERTRAND LANGLOIS / AFP)

16h16 : "Il n'est pas du tout connu des services de renseignement", affirme un responsable de la police, qui accompagne le procureur de la République à Marseille.

16h13 : Précisions sur l'agresseur à la machette : l'adolescent de 15 ans est de nationalité turque et d'origine kurde. Il s'agit d'un "bon élève" qui est inconnu des services de justice et de police, selon le procureur de la République à Marseille.

16h13 : La famille de l'adolescent, auteur de l'attaque à la machette contre un enseignant juif, "ignorait tout de sa radicalisation", selon le procureur de la République de Marseille.

16h07 : Le procureur de la République de Marseille tient une conférence de presse sur l'agression antisémite survenue ce matin. Il précise que l'assaillant à la machette est un adolescent de 15 ans "d'origine kurde".

16h03 : L'agression antisémite d'un professeur à Marseille nous révulse. Intransigeance face à ceux qui s'en prennent à notre unité républicaine.

16h03 : Manuel Valls se dit "révulsé" par l'agression antisémite commise par un adolescent contre un enseignant juif.

15h40 : Il est 14 heures, que retenir de l'actualité en ce début d'après-midi ?

• David Bowie est mort à l'âge de 69 ans après 18 mois de combat contre un cancer. L'artiste britannique venait de sortir son dernier album, Blackstar, le 8 janvier. Le 25e de sa carrière.

• Le parquet annonce l'ouverture d'une enquête pour "tentative d'assassinat" et "apologie du terrorisme" après l'agression à la machette d'un professeur de confession juive.

• La quasi-totalité des suspects des violences, notamment sexuelles, qui ont émaillé la nuit du Nouvel An à Cologne étaient des demandeurs d'asile ou des étrangers en situation irrégulière. La police indique également que les attaques visant six Pakistanais et un Syrien dans la nuit de dimanche ont été organisées sur les réseaux sociaux.

• Douze départements des littoraux atlantique et méditerranéen sont placés en vigilance orange aux vents violents et aux vagues.

13h52 : Nous avons des détails sur la victime de l'agression à la machette. Il s'agit d'un professeur de 35 ans, enseignant à l'Institut franco-hébraïque, selon Zvi Ammar, président du consistoire israélite de Marseille. Il a été légèrement blessé au dos et à la main alors qu'il se rendait à son travail.

13h37 : "Nous savons que c'est un acte clairement antisémite, un acte grave."

Le préfet de police des Bouches du-Rhône s'est exprimé après l'agression d'un enseignant de confession juive, "à quelques dizaines de mètres" d'une école juive.

13h34 : Le parquet annonce l'ouverture d'une enquête pour "tentative d'assassinat" et "apologie du terrorisme" après l'agression à la machette d'un professeur de confession juive.

12h57 : Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dénonce une "révoltante agression antisémite" après l'attaque à la machette d'un juif en pleine rue.

07h41 : Les fameux portiques de la @SNCF. Évidemment pas encore opérationnels sinon c'est pas drôle 😂 #SNCF #Marseille