Coup de théâtre dans l'affaire Kerviel

Alors que l'ex-trader a tenté ce lundi 18 janvier de faire réviser son procès, dans un enregistrement pirate, une magistrate du parquet de Paris déclare que ce dossier a été manipulé par la Société Générale.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Une fois de plus, ce lundi 18 janvier, Jérôme Kerviel et son avocat sont venus répéter que la Société Générale a toujours su et toujours couvert les transactions à haut risque de l'ancien trader. L'élément nouveau pour tenter d'obtenir la révision du procès, c'est le témoignage de cette ancienne enquêtrice de la brigade financière. Elle affirme que la banque connaissait les manœuvres de Jérôme Kerviel et pense avoir été "instrumentalisée".

Réponse en mars de la cour de révision

Nathalie Le Roy a enregistré à son insu l'ancienne magistrate en charge du dossier et celle-ci confirmerait ses doutes. Une accusation balayée d'un revers de manche par la défense de la Société Générale qui affirme que l'institution a toujours joué la transparence. Après trois procès où la peine de cinq ans de prison a toujours été confirmée à l'encontre de l'ancien trader, y aura-t-il un 4e procès Kerviel ? Réponse le 21 mars.

Le JT
Les autres sujets du JT