Inondations meurtrières à Biot : une information judiciaire ouverte

Le procureur de Grasse a décidé d'ouvrir dans les prochains jours une information judiciaire contre X suite aux intempéries d'octobre 2015 qui ont fait trois morts dans une maison de retraite de Biot.

(Trois pensionnaires d'une maison de retraite sont décédées pendant les intempéries d'octobre 2015 © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Les inondations en octobre 2015 sur la Côte d'Azur ont provoqué la mort de 20 personnes. Cinq mois après le déluge meurtrier le procureur de Grasse (Alpes-Maritimes) va ouvrir une information judiciaire contre X afin d'établir d'éventuelles responsabilités, révèle ce mercredi France Bleu Azur. 

A LIRE AUSSI ►►►Lourd bilan après les intempéries dans les Alpes-Maritimes

L'enquête concerne les conséquences des intempéries sur la commune de Biot au nord d'Antibes, dévastée le 3 octobre 2015 après le passage d'une vague d'eau et de boue. Trois pensionnaires d'une maison de retraite avaient péri dans les inondations. Une enquête de gendarmerie avait été ouverte, mais selon France Bleu Azur c'est désormais un juge d'instruction qui va être chargé d'examiner le dossier.

De nouvelles expertises attendues : explications de Laurent Vareille pour France Bleu Azur
--'--
--'--

La tâche du magistrat consistera notamment à comprendre pourquoi c'est une vague qui a submergé le vallon des Combes, où est situé Biot, et non pas une montée des eaux "traditionnelle". "Pourquoi cette vague ? On cherche toujours" s'interroge Philippe Brion, boulanger à Biot. Il rappelle que "la pluie s'est abattue pendant une heure et demie" et qu'il avait "1m 60 d'eau dans son laboratoire" .

​"Il y a quand même eu un barrage quelque part" : Philippe Brion, boulanger à Biot
--'--
--'--

Les sinistrés, les responsables communaux et ceux de la maison de retraite seront donc de nouveau auditionnés.