Enlèvement de Jacqueline Veyrac : l'enquête se précise

Le mystère se lève peu à peu autour de l'enlèvement de Jacqueline Veyrac, cette dirigeante d'un hôtel de luxe kidnappée lundi dernier, le 24 octobre. L'ex-gérant de son restaurant est soupçonné d'en être le commanditaire. Il fait partie des neuf gardés à vue.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

L'enquête se précise autour de l'enlèvement de Jacqueline Veyrac, cinq jours après les faits, l'étau se resserre. Neuf personnes sont en garde à vue dans cette affaire, parmi elles, un photographe reconverti en détective privée, les enquêteurs pensent également avoir identifié le commanditaire présumé de l'enlèvement. Il s'agirait d'un ancien associé de Jacqueline Veyrac. Il travaillait dans son restaurant et tous deux auraient eu un conflit commercial. La piste familiale longtemps évoquée parait donc s'éloigner.

L'une des plus grandes fortunes de la Côte d'Azur

"Pour Jacqueline Veyrac, c'est important de savoir que ce n'est pas quelque un de proche, qu'elle a côtoyé, qui a monté de tels actes" explique l'avocate de la femme d'affaires. Jacqueline Veyrac, 76 ans, a été enlevée lundi 24 octobre, dans une rue du centre de la ville de Nice (Alpres-Maritimes). Des individus l'avaient cagoulé avant de la forcer à monter à bord d'une fourgonnette dans laquelle elle y a passé 48 heures ligotée sur le plancher.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le véhicule utilitaire blanc dans lequel la riche propriétaire Jacqueline Veyrac a été retrouvée, le 26 octobre 2016, à Nice (Alpes-Maritimes).
Le véhicule utilitaire blanc dans lequel la riche propriétaire Jacqueline Veyrac a été retrouvée, le 26 octobre 2016, à Nice (Alpes-Maritimes). (MAXPPP)