La justice ordonne l'expulsion de Dieudonné du théâtre de la Main d'Or

L'expulsion du polémiste était demandée par les propriétaires de cette salle de l'Est parisien, où il se produisait depuis quinze ans.

Dieudonné présente son film \"L\'Antisémite\" au théâtre de la Main d\'Or, à Paris, le 25 janvier 2012.
Dieudonné présente son film "L'Antisémite" au théâtre de la Main d'Or, à Paris, le 25 janvier 2012. (PATRICK KOVARIK / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le tribunal civil de Paris a ordonné l'expulsion de Dieudonné du théâtre de la Main d'Or, mardi 29 septembre. Cette décision conclut plusieurs mois de bras de fer entre les propriétaires de cette salle du 11e arrondissement et le polémiste. Dieudonné se produisait à la Main d'Or depuis quinze ans.

"Une opération montée pour faire expulser Dieudonné"

Lorsque les propriétaires de la Main d'Or ont acquis les lieux en 2011, la société Bonnie Productions était titulaire du bail. Mais l'exploitation de la salle semblait en réalité relever d'une autre entreprise, Les Productions de la Plume. Ils demandaient donc l'expulsion de Dieudonné et la résiliation du bail, qui "interdit la sous-location".

Les propriétaires indiquaient par ailleurs qu'il "n'y avait pas eu d'assurance pendant deux ans, une faute gravissime dans un théâtre". L'avocat de Dieudonné, François Dangléhant, avait demandé aux juges, en juin, de prononcer la nullité de la procédure engagée par les propriétaires. Il dénonçait "une opération montée pour faire expulser Dieudonné".

L'expulsion n'est pas immédiate

Le polémiste a décidé de faire appel, ce qui lui évitera une expulsion immédiate, a précisé son avocat. "L'appel est suspensif", a-t-il précisé.

S'il était définitivement mis à la porte du théâtre, Dieudonné pourrait se retrouver sans point de chute, car le propriétaire d'une nouvelle salle louée à Saint-Denis, près de Paris, a dénoncé le bail quelques jours après sa signature.