Avalanche en Isère : le professeur blessé placé en garde à vue

Le professeur qui encadrait le groupe de dix élèves pris dans une avalanche mortelle mercredi aux Deux Alpes, en Isère, a été placé en garde à vue pour des faits d'homicides involontaires.

(L'avalanche a fait trois morts, dont deux élèves d'un groupe scolaire © Maxppp)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Au lendemain de l’avalanche mortelle de mercredi aux Deux Alpes en Isère, le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, a annoncé ce jeudi que le professeur qui encadrait le groupe de dix élèves a été placé en garde en vue pour des faits d'homicides involontaires.

Des skieurs étaient passés au-dessus des élèves juste avant l'avalanche

Selon le procureur de la République de Grenoble, un groupe d'une quinzaine de skieurs est passé au-dessus des élèves d'un lycée lyonnais juste avant l'avalanche qui a tué deux d'entre eux, "en coupant le manteau neigeux". "Une personne de nationalité roumaine s'est présentée à la gendarmerie pour indiquer qu'un groupe de 10 à 15 personnes, dont elle faisait partie, faisait du ski au-dessus du groupe des élèves et qu'ils ont traversé au-dessus d'eux en coupant le manteau neigeux à cet endroit là."

"Comme une explosion"

Peu après, cet homme "a entendu un bruit comme une explosion et l'avalanche est partie à ce moment-là", a-t-il précisé lors d'une conférence de presse. L'avalanche s'était déclenchée mercredi en milieu d'après-midi vers 2.800 mètres d'altitude sur la piste noire de Bellecombe, faisant trois morts dont deux élèves d'une classe de première du lycée Saint-Exupéry à Lyon.